LES DIFFÉRENTS

STYLES D'AMP

Vous trouverez dans cette page, la liste des écoles principales de Kali Arnis Eskrima.

Vous ne trouvez pas un style que vous connaissez ? Aidez-nous à compléter notre base de données :
Proposer un style

 

[A] [B] [C] [D] [E] [F] [G] [H] [I] [J] [K] [L] [M] [N] [O] [P] [Q] [R] [S] [T] [U] [V] [W] [X] [Y] [Z]

 

Abanico De Sungkiti

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Abanico De Vertical

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Abaniko Tres Puntas

En cours de rédaction


Experts: 3Clubs: 1Events: 3
 

Abenir Kalis

Fusion entre le Kali Ilustrisimo et le Silat


Experts: 1Clubs: 0Events: 4
 

Ahuapan Combat Eskrima

L'école Ahuapan Combat Eskrima établie en 2007 est le fruit du travail de synthèse et de recherches opéré par Guro Thomas Roussel depuis une quinzaine d'années.

Ce système puise ses racines dans les traditions martiales de l'archipel de Visayans (centre des Philippines), haut lieu historique de l'Arnis, Eskrima.

La méthode, fidèle aux concepts communs à beaucoup d'autres écoles et styles d'arts de combat philippins, s'organise autour de l'étude de différentes phases : solo baston (simple bâton), doble baston (double bâtons), tabak mallit (bâton de poche), solo daga (simple couteau), espada (épée), sibat (bâton long), yantok y daga (bâton et couteau). A cela s'ajoute le kuntao/pangamut (travail à mains nues), sans oublier le travail moderne d'assauts de plein contact aux différentes armes et à mains nues, riches en enseignements par la pratique du combat.

Au sein de l'école de Lyon, le groupe 'Ahaupan Combat Eskrima Applications', entrainé directement par Guro Thomas, s'illustre ces deux années consécutives lors des compétitions internationales, avec une médaille de champion du monde et 4 titres en championnat d'Europe.


Experts: 1Clubs: 5Events: 7
 

Alimpolos

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Andrew Abrian

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Angeles Eskrima System

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Apilado Collado

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Arjumano

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Armado FMA Deftac

Style crée par Maître Melchor Amosco à Marikina (Philippines)


Experts: 1Clubs: 3Events: 5
 

Arnes Diablo

Arnes Diablo ("Instinctive Knife Defense") is a Filipino martial art (FMA) focused on unarmed knife defense but with a method in a conception to the logic of the western confrontation. I.K.D - Arnes Diablo is a very comprehensive and practical system designed specifically to counter knife attacks especially knife thrusts that are fully committed and with serious intent to kill.


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Arnis Balite

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Arnis Cimarron

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Arnis Defense Silat

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Arnis Inocalla

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Arnis Koredas Obra Mano

Arnis Koredas Obra Mano : art martial de combat Philippin. Arnis est dérivé du mot Espagnol "Arnes" qui veut dire "Armure défensive". Koredas, mot qui signifie "mélanger". Obra, qui veut dire "travail" et Mano, qui veut dire "main". A l'origine, les Philippins utilisaient différents types de sabres, mais comme c'est aujourd'hui une arme très dangereuse, on l'a remplacée par le bâton. Dans l'Arnis Koredas le bâton court doit être sensiblement de la même longueur que l'avant bras du pratiquant (Eskrimador) entre 50 et 53cm. Les pratiquants de Kali Arnis Eskrima s'entraînent eux avec un bâton de 70cm. Dans notre club, nous travaillons avec des bâtons de 50 à 60cm conformément aux traditions.

L'Arnis Koredas Obra Mano est un art martial traditionnel Philippin, dont le grand Maître était Andres Gomban, originaire de Cebu, et décédé en 1998 à l'âge de 73 ans. Certes, Andres Gomban n'a jamais souhaité révéler son art au grand public, et cela était dû non seulement à son désir de discrétion, mais aussi afin de préserver son art dans son état originel. Néanmoins aux yeux des autres Eskrimadors (pratiquants d'Eskrima) il reste la référence même en ce qui concerne les arts martiaux Philippins, et leur originalité. Il possédait l'enseignement de plusieurs générations, dont celle de la fameuse famille Lapulapu qui maîtrisait pas moins de 37 systèmes d'eskrima différents. Aujourd'hui son seul représentant actuel pour l'europe, est le Maître Oliver Bersabal. Né aux Philippines, Maître Oliver Bersabal commença la pratique des arts martiaux Philippins dès l'âge de 8 ans. Son maître Andres Gomban lui enseigna durant de nombreuses années les différents aspects et éléments clés de plusieurs écoles d'Arnis Eskrima et qui composent les 37 systèmes de l'Arnis Koredas Obra Mano. Oliver Bersabal devenu navigateur, débarque en 1995 à Marseille à l'âge de 34 ans. Découvrant par hasard la popularité grandissante du Kali Eskrima, il se lance alors dans la diffusion de l'Arnis Korédas Obra Mano. En quelques années, maître Oliver Bersabal accomplit un travail remarquable sur toute l'Europe, multipliant les démonstrations dans les festivals et galas d'arts martiaux, les émissions sur les chaînes de télévision, les séminaires sur toute l'Europe, et réalise pas moins de 9 cassettes vidéos. Face à son engagement, Maître Andres Gomban nomme officiellement Oliver Bersabal "Guro" (Instructeur) responsable de l'enseignement et de la promotion de l'Arnis Koredas Obra Mano en Europe et dans le reste du monde. Lui même a formé plusieurs représentants officiels dans chaque pays. Pour la Belgique, il a donné sa confiance à Tony Raone pour le représenter.

Dans l'Arnis Koredas Obra Mano il n'y a pas de fixe. La forme basique existe bien, mais elle doit ensuite devenir libre. "Eveiller l'instinct", voila le maître mot de son fondateur, mais cela nécessite non seulement beaucoup de pratique, certes de l'attention, mais aussi beaucoup de souplesse et de fluidité gestuelle. Au fil du temps les sensations s'éveillent, l'esprit s'aiguise, et les gestes deviennent instinctifs. L'émergence de l'instinct (d'après son fondateur) résulte de 3 éléments : pratique, fluidité et liberté. Les différents niveaux d'apprentissage et d'acquisition de connaissances s'opèrent en fonction de différents types de pratique :

1°) Le travail du bâton simple (SOLO OLISI)
2°) Le travail du double bâton (DOBLE OLISI)
3°) Le couteau de défense (KOTSILIO DEPENSA)
4°) Le travail à mains nues (MANO-MANO)
5°) La lutte (LAYOG-DUMOG)
6°) Le contrôle de soi et la discipline
7°) La concentration et les réflexes du corps

(Sources : http://akomb.blogspot.ch/p/notre-art-martial.html)


Experts: 2Clubs: 2Events: 3
 

Arnis Lanada

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Arnis Maharlika

En cours de rédaction


Experts: 2Clubs: 0Events: 1
 

Arnis Pagbabago

Ce n'est pas un style au sens propre du terme, mais plus une compilation hybride.
Le résultat d'une longue recherche au travers de nombreux systèmes ou références de formes appartenant à cet Art Martial Ancestral originaire des Philippines


Experts: 1Clubs: 6Events: 1
 

Askal Hybrid Arnis

L'Askal Hybrid Arnis est le développement d'un travail basé sur le système Balintawak Arnis où Grand Master Danny Vedua est le fondateur. Pratiquant le Balintawak traditionel, GM Danny Vedua a voulu modifier ce style de travail avec des subtilités différentes avec une gestuelle et un travail de groupage modifié en Steps. Danny Vedua vit à Cagayan de Oro et enseigne son système.


Experts: 2Clubs: 1Events: 4
 

Atienza

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Atillo Balintawak

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Bahad Zubu

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Balintawak Arnis Escrima

Le Balintawak est un art martial Philippin crée en 1952 par Venancio Bacon
La particularité de ce style est la courte et moyenne distance et l'utilisation d'un seul bâton qui permet à la main libre d'agripper ,de désarmer ou de frapper son adversaire

Le balintawak se veut simple ,direct et efficace. C'est système d'attaque défense basé sur 12 angles d'attaques et les défenses associées , qui dans un premier temps en phase d’apprentissage sont délivrés dans un ordre définis puis de façon quelconque afin de venir a du combat libre

Ces échanges avec partenaires "Agak" ,qui signifie "guider" en Cebueno, est une méthode de formation propre au Balintawak .
Des groupes de travail (combinaisons codifiés) viennent par la suite compléter ce flow afin de travailler des réactions bien spécifiques telle qu’une réponse à une saisie du bâton durant l'Agak ou bien des défenses appropriées sur des frappes plus particulières comme celle du « pok pok » (extrémité du bâton) , les abanicos (frappes circulaires avec l’autre extrémité du bâton) et sur les frappes avec la main vide ,la tête, les coudes etc.
Ces groupes de travail codifiés une fois assimilés devront être a leurs tours déstructuré afin de les inclure dans le jeu du libre échange .
Le défenseur doit pouvoir réagir rapidement , de s'adapter face a des coups portés sur différents niveaux tout en remisant en contre-attaque pour reprendre la main sur son adversaire et de devenir non plus le défenseur mais l’attaquant
L'approche défensive est la partie la plus stimulante et difficile car elle nécessite une vivacité de réaction par rapport aux attaques portés sur les parties osseuses et les articulations afin d'écourter le combat le plus rapidement possible .


Experts: 7Clubs: 11Events: 16
 

Balintawak Nickelstick Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 3Clubs: 8Events: 8
 

Baraw Sugbo

Le Baraw Sugbo est une méthode de défense contre couteau qui vient des Philippines

Les racines du Baraw Sugbo remontent à 'Tatay Isong' Lorenzo Saavedra, un eskrimadors de renom .
L'art du baton était très répandu a l'époque c'est pourquoi Baraw Sugbu est un des systèmes les moins connus de Cebu.
Baraw signifie 'couteau' en cebuano (la langue de Cebu) et Sugbu (ou Sugbo) était l’ancienne appellation de la ville de Cebu. Baraw Sugbu est donc le système au couteau de Cebu.

L’entraînement se fait à deux, par un travail de flow (mouvement en continue). Comme dans l’art du garrote (bâton), le concept de la main vide est très important. Au lieu d’apprendre une série de désarmements, le Baraw Sugbu préconise l’étude de groupes tout comme en Balintawak, avec des contres. Toujours dans un jeu dynamique et non figé, l’élève essaie alors de se défendre, de placer ses désarmements et de répondre à des contres, tout comme le Palakaw en Balintawak.

La méthodologie du système est l‘apprentissage du Baraw Sugbu comme un art martial défensif contre un attaquant au couteau. L'approche défensive est aussi la partie plus stimulante et difficile de n'importe quel système.


Experts: 2Clubs: 0Events: 12
 

Bisaya Eskrima

La BISAYA ESKRIMA est structurée en 3 segments. La principale et la spécialité de l’école est la Corto Serrada, complétée par le Largo Mano et le Baraw, offrant des connaissances en arts martiaux aux Philippines, en général, moderne et honnête.

C'est une école d'arts martiaux philippine qui a vu le jour en 2015 et qui est structurée par Bruno CANCHO (Paris, 1975). Il retrouve son expérience des différents styles philippins qu'il pratique depuis plus de 20 ans.

Largo mano
Il se réfère à l'eskrima avec un bâton dans la longue distance, qui est pratiqué dans ce cas avec des bâtons de 70 cm et privilégie les coups à l'adversaire dans la région de la main et de l'avant-bras. La simplicité et le pragmatisme sont recherchés, il est également inclus dans cette zone pour le débutant, des exercices de coordination simples et une ambidextre à double manche.

Corto serrada
L'axe principal de Bisaya Eskrima, définit le travail de distance moyenne et courte dans l'utilisation du bâton qui a tendance à se situer entre 50cm et 60cm selon le niveau du praticien. Le travail de la main libre est aussi important que celui du bâton du Corto Serrada. Défensif et offensif à son tour, ce travail est parfaitement traitable et transposable en légitime défense.

Baraw
Définissez le travail au couteau en deux segments, la défense les mains vides contre les attaques au couteau et l'utilisation de la connaissance du couteau à l'offensive. Dans les deux cas, nous sommes conscients de la délicatesse de ce domaine de travail et nous recherchons un travail de base sans complexité.


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Cabales Serrada Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 2Clubs: 1Events: 2
 

Cacoy Doce Pares

En cours de rédaction


Experts: 4Clubs: 1Events: 3
 

Cinco Terros

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Combat Eskrima Maranga

L’Eskrima est un art martial philippin. Il est également nommé Arnis ou Kali. Les arts martiaux philippins sont axés principalement sur le maniement des armes ; en particulier le bâton court et le couteau. Il existe une très grande variété de styles aux Philippines. Le cœur de ce système est le maniement du bâton court qui peut être assimilé à une machette.

La pratique se diversifie ensuite avec le maniement des doubles bâtons, du bâton long, du couteau, … et également le combat à mains nues. L’approche philippine des arts martiaux armés est pragmatique et sans artifice. Là où certaines disciplines de maniement d’armes mettent l’accent sur les exercices individuels et délaissent trop souvent la pratique avec un partenaire, l’eskrima, au contraire, se centre sur la confrontation directe et le travail se fait principalement avec le partenaire lors « d’échanges » de bâton.

Dans les années 50, à Cebu, le Grand Maître Anciong Bacon crée le Balintawak Eskrima, épaulé par deux eskrimadors exceptionnels, Timoteo Maranga et Delfin Lopez. Ensemble, ils forment les « 3 piliers » du Balintawak Eskrima et popularisent ce style spécialisé dans le combat rapproché. Plus tard, Timoteo Maranga intègre des techniques à distance longue (largo mano) pour une approche plus complète du combat au bâton. Il nomme son nouveau style Tres Personas Eskrima de Combate Super Kuwentada System. Aujourd’hui, sous la direction de son fils, Rodrigo Maranga, ce système se nomme désormais Combate Eskrima Maranga ou CEM.

Le CEM est un système d’auto-défense efficace et réaliste. Il utilise des techniques à distance longue et courte. Hormis les coups portés avec l’arme utilisée, les attaques sont aussi portées par le reste du corps ; pied, poing, coude, tête… une particularité supplémentaire du CEM est l’entrainement à de multiples désarmements qui permettent d’acquérir souvent un contrôle de la situation sans blesser gravement l’adversaire. Le Combate Eskrima Maranga peut s’avérer complémentaire pour un pratiquant d’arts martiaux voulant se diversifier avec le maniement des armes.


Experts: 2Clubs: 4Events: 4
 

Cruzada

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Dagoc Arnis System

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

De Cuerdas

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Dekiti Tirsia Siradas

En cours de rédaction


Experts: 2Clubs: 0Events: 1
 

Demarina Estokada

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Derobio Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Diamondback Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Doblete Rapilon

"Doblete Rapilon" peut se traduire par "doublés rapides". C’est le style très spécifique de la famille Mena, originaire de Ilo-Ilo, puis propagé à Manila à partir de 1950. Il est vraiment à part des autres styles d'Arnis, plus conventionnels. Sa caractéristique principale: Attaque continues!

Techniquement, ce style est basé sur des combinaisons d'attaques-défenses, des blocages sur les poignets, l'utilisation de toutes les distances et des déplacements dans les quatre directions.

L'entraînement est basé sur la recherche de vitesse et la puissance des coups, afin d'éviter toute ouverture pour une attaque de l'adversaire. La priorité de ce style est l'efficacité en combat et le développement du caractère. L'attitude des combattants de ce style est tournée vers le combat et l'efficacité. Il est claire que ce style est typiquement du type "Arnis Matador", et pour cause.


Experts: 5Clubs: 6Events: 20
 

Doce Pares

En cours de rédaction


Experts: 9Clubs: 3Events: 9
 

Dog Brothers Martial Arts

En cours de rédaction


Experts: 3Clubs: 1Events: 4
 

Eskrima Carin

En cours de rédaction


Experts: 2Clubs: 0Events: 3
 

Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

F. Lucenara

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

FCS

En cours de rédaction


Experts: 4Clubs: 12Events: 10
 

FCS Greece

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 1Events: 2
 

Filipino Combatives Global

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 1Events: 1
 

Filipino Fighting Arts

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 4
 

Floro Villabrille

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Fr. Ortega DX Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

G.Tinga Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Garimot Arnis

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 2Events: 3
 

Giron System of Arnis Escrima

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Guba Doce Pares

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Hufana

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

IMB Academy

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 3
 

Inayan Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 2Clubs: 4Events: 3
 

Inayan System III Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 2Events: 9
 

J. Lacoste

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 3Events: 2
 

Jack Santos

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Kabaroan

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Kalavera Eskrima

Le Kalavera Eskrima est un style d'arts martiaux philippins, développé par Daniel Lamac. Il met l'accent à la fois sur les feintes et les capacités physiques, la stimulation de la capacité à adapter les coups grâce à la respiration et au renforcement musculaire.

La Kalavera Eskrima enseigne à la fois des techniques à mains nues et avec des armes. Elle utilise les mouvements linéaires et circulaires, en fonction des caractéristiques de l'adversaire, et est connu pour rechercher toujours le déséquilibre avant l'application des clés ou des projections.

Les coups de pied recherchent aux aussi à compromettre l'équilibre, et utilise la boxe suntukan pour affaiblir le système musculo-squelettique, en attaquant les bras et les jambes.


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Kali Majapahit

Le Kali Majapahit a été fondé en 1998 à Tahiti (France) par Punong Guro Fred Evrard.

C’est une synthèse des arts martiaux d'Asie du Sud-Est principalement basée sur les arts martiaux philippins (qui comprennent le travail de bâton, mains nues, auto-défense, défense sur couteau et boxe), les arts martiaux indonésiens, Muay Thai, et a également des influences du Jeet Kune Do de Bruce Lee, Hakka Kuntao, Wing Chun, Systema, Taï-Chi, et plus encore ...

Le système a été largement enseigné au grand public et forces de l’ordre à travers le monde. Au-delà des arts martiaux et de l’autodéfense, nous transmettons également aux gens comment vivre sainement une vie positive et signifiante, avec l'aide de nos e-leçons (délivrées chaque semaine par e-mail), qui instruisent sur la nutrition, les corrections posturales, la respiration, penser positivement, éducation du caractère, etc.



Le terme KALI désigne l’ensemble des Arts Martiaux Philippins :
le travail d’armes, avec les lames notamment le couteau (Espada & Daga) et les bâtons courts (Inayan Eskrima)
le combat rapproché (Kadena de Mano, Dumog)
les boxes pieds / poings (Sikaran / Panuntukan).

Les fondateurs du Kali Majapahit, Fred et Lila Evrard, l’ont enrichi d'autres courants martiaux des différentes régions du Sud-Est asiatique : le Pencak Silat (Malaisie, Singapour et Indonésie), le Muay Thaï (Thaïlande).

MAJAPAHIT est le nom d’un puissant royaume indonésien. Il regroupait ces territoires qui possédaient des cultures locales singulières mais complémentaires. Dans ce sens, ce terme exprime bien la variété de disciplines qui sont à la base du Kali Majapahit

Le Kali Majapahit est donc le fruit d’un travail de synthèse de tous ces arts martiaux. Ses objectifs sont :
Autodéfense (couteau, bâtons, combat rapproché, boxes)
Entretien de la santé (condition physique, nutrition, psychologie) et développement personnel (stimuler nos vie par l’optimisme, la persévérance et la confiance)
Développement des habiletés motrices (notamment par la coordination, dissociation segmentaire, synchronisation).


En 1998, après plus de 20ans de pratiques des arts martiaux, Guro Fred Evrard fonde sa première école de Kali en Moorea (Polynésie Française) et une suivante en Tahiti, enseignant les arts martiaux philippins et des concepts de Santé Naturels. En 2006, Guro Fred et sa femme Guro Lila ouvrirent leur 3ème école de Kali à Singapour et une nouvelle fut ouverte en 2008 aux philippines, berceau du Kali.
Aujourd’hui, le Kali Majapahit a été officiellement reconnu par les Philippines et est un des systèmes de Combat Rapproché pour les Forces Spéciales Philippines et la Police Nationale ; Guro Fred est leur instructeur. Il enseigne également à plusieurs unités de Force de l’Ordre à Singapour et en Europe.
Ses écoles ont été affiliées à l’ IKAEF (International Kali Arnis Eskrima Federation), et ont été reconnues par le Conseil National de Maîtres de Kali Eskrima Arnis à Manila et le Conseil des Maîtres de Fullcon à Baguio, par la Police Nationale des Philippines, etc...


En 2016 le Kali Majapahit a des écoles et des groupes d’entraînements tout autour du monde tels que Singapour, Japon, Inde, Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Malaisie, Allemagne, France, Nicaragua, Finlande, Belgique, et plus encore ...


Experts: 4Clubs: 3Events: 5
 

Kali Sikaran

En cours de rédaction


Experts: 3Clubs: 3Events: 2
 

Kalis Ilustrisimo

En cours de rédaction


Experts: 9Clubs: 4Events: 4
 

Karay-a Uno Blanco

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Katibayan Arnis

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

KJRE Système

Le Jeet Kune Do est un système de combat mis au point par Bruce Lee, intégrant à partir des concepts et techniques du Wing Chun Kung Fu, des principes issus d'autres arts de combat.
Cela permet, en passant par le trapping spécifique du Wing Chun modifié, d'évoluer facilement d'une distance longue de pieds-poings au corps à corps.

Le Kali Filipino Eskrima est un Art Martial Philippin complet, basé sur le combat avec armes, telles que machettes, bâtons, couteaux et autres, en solo ou doubles, possédant aussi une forme à mains nues.
Le Kali a pour particularité d'avoir des formes d'entraînement très ludiques, tout en étant redoutablement efficaces.

La complémentarité des 2 systèmes :

Ces systèmes comprennent tous 2 des frappes diverses, des clés, du "trapping" (la spécificité de ces arts), du travail au sol et des désarmements (armes). Cela donne un "système" global : le Kali-Jeet Kune Do, dont l'attitude générale et les formes d'entraînement sont entre le Kung Fu, la Boxe, le Kali-Silat et le Combat Libre.

De ce fait, il permet de développer rapidement des capacités d'adaptation à tout type de situation. L'apprentissage est basé sur la naturalité du mouvement, la fluidité, la compréhension de ce que l'on fait, avec un travail particulier de contrôle et sur la structure, aussi bien lors des parades que des actions offensives.


Experts: 0Clubs: 0Events: 14
 

Kombatan

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

KPS ( Kali Pick Stick )

Expert en Kali Escrima, Instructeur Fédéral, Stéphane Skando est le fondateur de ce système de combat philippin.


Experts: 0Clubs: 0Events: 0
 

Kuntaw Kali Krusada

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Lacoste-Inosanto Kali

En cours de rédaction


Experts: 23Clubs: 23Events: 41
 

Lameco Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 7Clubs: 3Events: 6
 

Lapu-Lapu Vinas Arnis

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Lapunti Arnis de Abanico

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 7
 

Laraw Kali Pamuok Filipino

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Latigo y Daga

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Latosa Escrima

En cours de rédaction


Experts: 2Clubs: 2Events: 2
 

Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Lightning Scientific Arnis (LSAI)

En cours de rédaction


Experts: 2Clubs: 0Events: 2
 

Literada

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Lucay Lucay

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

MAMFMA

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Marcaida Kali

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

MARPPIO

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Modern Arnis

En cours de rédaction


Experts: 33Clubs: 4Events: 10
 

Modern Arnis Tapi Tapi

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Modernos Largos

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Monosi Arnis System (M.A.S)

Système de défense complet basé sur les Arts Martiaux Philippins, style Arnis Koredas Obra Mano, Lapunti Arnis De Abanico et beaucoup d'autres... Balintawak...
Travail du Bâton court (53 cm), du bâton long (70 cm et 100 com)
Travail du couteau
Travail de la boxe philippine


Experts: 1Clubs: 0Events: 5
 

Najukaju-A

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Oido Caburata

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Pableo Eskrima Evalution

Sous courant du Doce Pares créé par le maitre Percival Pableo.


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Pekiti Tirsia Kali

Le Pekiti Tirsia fut officiellement fondée en 1897 par le Grand maître Conrado Tortal, dans la région de Visayan aux Philippines.

Le Pekiti Tirsia était enseigné uniquement pour les membres de la famillle Tortal pour défendre leurs terres.Il a commencé à être enseigné aux États-Unis en 1972 par le Grand maître Leo Tortal Gaje Jr., le petit-fils de Conrado Tortal et héritier du système.

Depuis lors, le Pekiti Tirsia Kali a élargi ses groupes d’étude dans le monde entier.


Experts: 7Clubs: 7Events: 11
 

Pekiti-Tirsia International

En 1994 Bill McGrath, un éléve de Grand Tuhon Leo Gaje depuis 1975 à été promu par le Grand Maître Leo Gaje au rang de Tuhon Guro (Instructeur en chef) et lui a été attribuée la tâche de développer le système aux Etats Unis et ailleurs.

En 1995 Tuhon McGrath à approché le Grand Maître Gaje avec l’idée de créer une organisation pour les pratiquants du Pekiti-Tirsia. GM Leo Gaje avait fondé plusieurs organisations les années passées pour essayer d’unifier tous les arts martiaux Philippins aux Etats Unis (AAO: Arnis America Organization, NARAUSA: National Arnis Organization of the U.S.A., USKA: United States Kali Association) mais le concept de Tuhon Bill McGrath avait un but qu’il considérait plus simple à gérer, une organisation pour préserver et promouvoir un seul art, le Pekiti-Tirsia.

Le but de cette nouvelle organisation était de rester en dehors de toute politique et conflits internes que Tuhon McGrath a vu détruire tant d’arts martiaux et d’organisations au fil des années. Il semblerait que plus un art grandit en popularité, plus il grandit également en conflits d’intérêts et disputes concernant les rangs, entre autre. Tuhon McGrath ne voulait pas que ceci arrive au Pekiti-Tirsia. Pour arriver à son souhait d’un environnement dégagé de toute politique, Tuhon Bill McGrath a structuré Pekiti-Tirsia Internationnal (PTI) avec les concepts suivant en tête :

Pas de techniques secrétes : Si toutes les techniques sont listées et répertoriées dans un curriculum clair, cela permet de garder les instructeurs honnêtes. Un instructeur ne peut donc pas dire à un élèves « fait ceci ou cela pour moi (paie moi pour plus de cours privés, amène du monde à mes séminaires ou encore invite moi dans ton club) et je t’enseignerais les « techniques secrètes… » En Pekiti-Tirsia il n’y a pas de techniques secrètes.

Une structure de rang clair : Si les techniques requises pour chaque rang sont listées et accessibles au publique, sur ce site par exemple, alors cela aidera à garder les élèves honnêtes, il est difficile de se prétendre d’un rang élevé quand vous ne connaissez pas le matériel technique requis pour ce rang.

Des techniques consistantes : Une des première complaintes que vous entendrez des élèves de l’ancienne génération, mais également encore aujourd’hui est le fait que vous ne verrez que très rarement les instructeurs vous montrer la même technique d’un cours à l’autre. Cela était assez commun à l’époque ou les instructeurs Philippins enseignaient en cours privés de manière traditionnelle aux Philippines mais cette technique peut difficilement être appliquée lors de l’enseignement d’un large groupe sur des classes régulières aux US ou en Europe. Les instructeurs PTI enseignent sur la base d’un livre de notes et de ce fait ils savent exactement ou leurs élèves en sont, ce qu’un élève absent à raté ou encore ou il doit exactement reprendre si par exemple il change de club PTI.

Ne dites jamais « Merci » avec un rang : Chez PTI, les gens qui s’investissent et aident à l’organisation d’événements ou la promotion de l’art reçoivent en retour un cadeau du genre couteau, épée ou même parfois une plaque de remerciement mais JAMAIS un rang d’instructeur. Le titre de Directeur est donné à la personne en charge de la coordination des séminaires, la promotion et le management du style dans le pays, mais encore une fois, jamais un rang d’instructeur.

Le seul moyen d’obtenir un rang d’instructeur chez PTI est de passer chacun des tests instructeurs sans aucune exception.

Ceci est un art martial, pas une secte : Il y a deux chose qui peuvent rendre un art martial malsain et le transformer en secte ou culte :

– Encourager les élèves à penser qu’ils sont les servants de l’art et non l’inverse.

– Un environnement malsain ou le Maître est mis sur un pied d’estale et considéré comme un héro.

PTI se protège de ces deux dangers en se concentrant sur les besoins et buts des élèves pendant les cours plutôt que se concentrer sur ce qui glorifie l’instructeur ou l’art lui même.

Le livre de test PTI : Les nouveaux membres PTI reçoivent un livre de test appelé Blue Book avec leur kit de membre. Ce livre de test liste toutes les techniques pour les différents niveaux d’instructeurs. Lorsqu’un élève à reçu l’instruction d’un bloque sur ce livre, pour tel ou tel série, ce bloque reçois un coup de tampon ou signature de l’instructeur avec la date de l’enseignement

En aout 1995, La charte PTI, Le système de Rang et le Curriculum complet ainsi que le test book ont été validé par GM Leo Gaje et Pekiti-Tirsia International commençait officiellement.

Certificate de Grand Tuhon Gaje (1995)
PTI Charter (1995)
Tuhon McGrath’s Certificat (1994)

En 1997, il est apparu évident que GM Leo Gaje ne se retrouvait pas dans cette manière structurée d’enseigner et promouvoir et la décision à été prise pour Pekiti-Tirsia International de se séparer et continuer sur son propre chemin. Aujourd’hui, Pekiti-Tirsia International est géré par Tuhon Bill McGrath sous sa seule autorité et en tant qu’entité séparée de toute autre organisation actuellement sous GM Leo Gaje.


Experts: 3Clubs: 4Events: 14
 

Progressive Fighting Systems (PFS)

En 1983, Paul Vunak a fondé le Progressive Fighting Systems (PFS).

Paul Vunak voulait une association qui soutiendrait les concepts qu'il a appris de Dan Inosanto, un apprentissage continu et croissant, à la fois dans la connaissance et l'esprit. Il a également estimé que ces concepts devaient reflétés dans le nom de l'association.


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Pronus Supinos

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Punada

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 1
 

Rapid Arnis

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 2Events: 3
 

Rapido Realismo Kali

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Repikada Pegada

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Robas System

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

SAMI International

La SAMI est une école fondée par Peter Weckauf rassemblant différentes disciplines comme le Kali, le Silat, le Krav Maga est d'autres influences. Elle regroupe differentes composantes comme : le Krav Maga Concept, le Knife Fighting Concept, le Panantukan Concept, le SDS Concept, et d'autres travails plus spécifiques comme le Tomahawk, la lutte, etc...


Experts: 0Clubs: 1Events: 4
 

San Miguel Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Sayoc

En cours de rédaction


Experts: 4Clubs: 0Events: 2
 

SCS

Stroeven Combat System


Experts: 1Clubs: 1Events: 6
 

Serrada-Largo Mano-Decuerdas Escrima

Le système SLD Eskrima est une combinaison de techniques de GM Angel Cabales pour le Cabales Serrada, GM Leo Giron pour le Largo Mano et GM Gilbert Tenio pour le Decuerdas Eskrima.


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Sinkatan-Arnis Estrella

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

T. Subing Subing

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Tapado

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 2
 

Tat Kon Tou

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Torci Tersia

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Tres Flores Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Vee Arnis Jitsu

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 0Events: 1
 

Villabrille-Largusa Kali System

En cours de rédaction


Experts: 4Clubs: 0Events: 2
 

Visayan Corto Cadena

En cours de rédaction


Experts: 1Clubs: 1Events: 2
 

Warriors Eskrima

Le Warriors Eskrima est une synthèse de différents styles et systèmes étudiés par le Grand Maître Abner G Pasa unex officier de la police de Cebu aux Philippines. GM Pasa est un individu doué, possédant l'esprit d'un guerrier et l'intelligence analytique d'un philosophe.

Son système intègre l'intelligence, la ruse, la profondeur technique et le travail des distances.

Abner Pasa a étudié l'eskrima avec certaines légendes des arts-martiaux philippins. Il a notamment étudié auprès des deux des frères Canete du style Doce Pares Eskrima).Il a également étudié avec Liborio "Buring" Heyrosa un des meilleurs élèves de Venacio Bacon du style Balintawak.
D'autres grands noms ont influencé le Warriors Eskrima on peut citer, Vicente "Inting" Carin (Carin Eskrima), Fortunato "Atong" Garcia du style Yaming Arnis... Le programme d'enseignement reflète ce riche bagage technique, incorporant des techniques de bâton long(sibat) du système d'Atong Garcia, des techniques de olisi y baraw de Momoy Canete, des exercices de Ritirada, Herada et Largada provenant d'Inting Carin (Carin Eskrima)etc.


Experts: 1Clubs: 1Events: 2
 

X3X Eskrima

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
 

Yasay Sable

En cours de rédaction


Experts: 0Clubs: 0Events: 2
Vous ne trouvez pas un style que vous connaissez ? Aidez-nous à compléter notre base de données :
Proposer un style

Carte

des origines des styles
WHATEVER YOUR MIND
CAN CONCEIVE AND BELIEVE,
IT CAN ACHIEVE